Singapour

Mon arrivée à Singapour

Lundi 26 septembre, nous arrivons enfin sur le sol singapourien après 1 mois et demi passé au Sri Lanka. Le trajet en taxi qui nous conduit chez nos amis me permet d’avoir un premier aperçu de la ville. On a l’impression que la ville a émergé de terre tellement la nature est présente malgré les buildings et les autoroutes. Je découvrirai plus tard lors de mes visites au national museum et au musée de l’urbanisme, l’URA city galery, combien la nature a compté dans la reconstruction de cette ville-état il y’a plus de 50 ans et la volonté de la préserver aujourd’hui. Au fil des jours passés à Singapour, je vais découvrir qu’urbanisme et nature se conjuguent parfaitement.

J’ai la chance de pouvoir y rester 10 jours chez nos amis français qui y résident depuis 2 ans. Vivre auprès d’eux va me permettre de découvrir la ville, sa culture, ses codes, d’un oeil différent ! C’est mon ami Gabriel, âgé de 15 ans, qui va me faire sillonner la ville et me faire partager sa vie quotidienne.

La rupture est totale avec le Sri Lanka : ici, tout est propre, calme, silencieux et organisé. Pourtant, après 10 jours passés à Singapour, je ferai le constat qu’il manque un « p’tit quelque chose » que les srilankais ont : le sourire ! A Singapour, on ne sourit pas, on ne s’esclaffe pas dans les transports, on ne court pas, on ne se presse pas !

L’acclimatation est immédiate : je retrouve très vite les codes et le confort de ma vie d’occidental. Ici, on trouve de tout : la baguette française qui me manquait tant !

C’est appréciable de retrouver des gens que l’on connait avec qui on parle français après un mois et demi passé au Sri Lanka.

A peine arrivé à Singapour, me voilà en immersion totale le temps d’une journée dans la peau d’un collégien à l’OFS, école internationale où sont scolarisés Gabriel et ses frères et soeurs.

Une école pas comme les autres

Singapour est mondialement connu pour son système éducatif exemplaire et j’ai eu la chance de le découvrir en allant passer une journée à l’OFS (Overseas Family School).

L’OFS est une école internationale, accueillant plus de 70 nationalités différentes. L’anglais est la langue officielle et chacun apprend à oublier sa langue maternelle. Ce qui m’a tout d’abord impressionné c’est la taille de l’école qui ressemble à un campus d’une université américaine qui accueille 2500 élèves de la maternelle à la terminale. Ici chaque élève porte un uniforme. C’est en « Red 10 » (équivalent à la classe de seconde) que j’ai passé cette journée avec mon ami Gabriel qui m’a servi de guide tout au long de la journée.

Ici, pas de sonnerie, les élèves sont responsabilisés et autonomes dans dans la gestion de leur emploi du temps. On a l’impression d’être dans une entreprise. Chaque élève possède un ordinateur portable et pour ceux qui n’en ont pas, des ordinateurs sont à leur disposition dans chaque salle de cours. Les outils et les méthodes d’enseignement diffèrent complètement de la France. Par exemple, notre cours d’anglais s’est déroulé sous forme de discussion en table ronde avec notre professeur. Il ne règne pas de hiérarchie prononcée entre professeurs et élèves comme en France. Autre exemple que je vous livre qui m’a frappé : les devoirs de maths. Mon ami avait un devoir de maths qui portait sur des problématiques d’entreprises en matière de rentabilité : il devait calculer la rentabilité sur la vente de chaussures sur un site d’e-commerce. Il doit donc proposer des solutions permettant d’augmenter les ventes. Ici, l’école est connectée à la vraie vie et quelle que soit la matière enseignée, les professeurs s’appuient sur des cas pratiques. Je comprendrai plus tard que l’objectif de cette école est de préparer les élèves dès leur plus jeune à leur entrée dans la vie active.

Dans cette école, le sport est très important : les structures permettent de pratiquer différentes disciplines au sein du campus : 2 piscines, un terrain de football, de basket, des salles de gym.

Enfin, l’autre particularité de cette école porte sur l’accueil des familles. Les parents peuvent venir déjeuner avec leurs enfants scolarisés à l’OFS quand ils veulent.

Cette journée passée à l’OFS fut pour mon frère Solal et moi une expérience extrêmement riche dont nous conserverons un excellent souvenir.

La fête de l’école de 2016
Je vous laisse le soin de regarder la vidéo de la fête de l’école de 2016 réalisée par l’association des parents d’élèves pour mesurer la dimension surréaliste de l’école. Les parents ont confectionné des spécialités en fonction de leur nationalité.

Partager c'est aimer !

3 commentaires “Singapour”

  1. Énorme !!!
    Je ne suis pas certaine de préférer les problèmes de maths sur la rentabilité aux problèmes de remplissage de baignoire et de croisements de trains…
    Mais pour ce qui est de la fête de l’école, je note les idées 😃
    Merci à tous pour ce partage!
    Bises
    Béné

  2. Super !!!!!La fête de l’école 🎉🎊!!!j’adore tout !!!!!❤️🖤💓💛💗💖❣️💚💙💕💝💞💜💘🎇🐞👍🏻👍🏻😃😀

  3. L’école est immense !!!!!! Je comprends que Solal dise que la journée à l’OSF soit la plus belle journée d’école d’ailleurs ça ne nous donne pas du tout envie comme école!!!!!! La fête de l’école fait rêvée,maman garde les idées!!! Vous pourrez dire à vos copains qu’ils ont une organisation géniale et que leurs enfants ont beaucoup de chance d’avoir une école pareille !!!!!! Vous avez beaucoup de chance d’y avoir passé une journée!!!! Ce partage est vraiment sympa de votre part !!!!! Merci bisous ont vous aimes et prenez soin de vous 5!!!!😘❤️👍🏻👍🏻👍🏻👨‍👩‍👧‍👦👟🕶🍱🎹
    Biz Margot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *